In memoriam, Dr Louis I. Woolf, professeur émérite

Source: John Adams, cofondateur, président et chef de la direction, CanPKU & Allied Disorders Inc.

Publié le Page Facebook de CanPKU le 13 février 2021.

Vous ne savez peut-être pas grand-chose de Louis Woolf, ou même n’avez jamais entendu parler de lui, mais si vous vivez avec la phénylcétonurie, prenez le temps d’honorer sa mémoire, sa vie et son travail.

C’était son idée de créer une formule médicale sans phénylalanine qui a changé le monde, transformant ainsi la phénylcétonurie de condition incurable à traitable. Cela a également transformé la génétique, faisant de la phénylcétonurie la première maladie génétique avec un traitement. Ensuite, il a plaidé pour le dépistage néonatal universel et pas seulement pour la PCU.

Il est décédé le 7 janvier 2021 et aurait eu 102 ans en avril. Ce fut un privilège et un honneur de connaître ce gentil géant. CanPKU lui a remis sa plus haute distinction, “Hero of PKU”.

Voici une notice nécrologique publiée par l’Université de la Colombie-Britannique :

In memoriam, Dr. Louis I. Woolf, professor émérite

Nous avons appris de la famille du Dr. Louis I. Woolf, professor émérite au UBC Department of Psychiatry, que malheureusement, il est décédé le dimanche 7 janvier 2021 à l’âge de 101 ans. 

Le Dr Woolf a rejoint l’UBC pour la première fois en 1968 en tant que membre d’un groupe de recherche en neurochimie et neurophysiologie de la Division des sciences neurologiques, puis a rejoint le Département de psychiatrie en 1973 où il est resté jusqu’à sa retraite en 1984. Dirigeant un programme de recherche sur les erreurs innées du métabolisme, le Dr Woolf a été à l’avant-garde et a joué un rôle intrinsèque dans le développement et l’adoption du dépistage néonatal, ouvrant une nouvelle voie en santé publique et en médecine préventive.

Longtemps après sa retraite en 2019, lui et John Adams de CanPKU ont publié un article sur les débuts du dépistage PKU (https://www.mdpi.com/2409-515X/6/3/59). Le rédacteur en chef de cette revue s’est exclamé que le Dr Woolf devait avoir réalisé une sorte de record après avoir publié un article original dans une revue scientifique à l’âge de 100 ans.

Avant son arrivée à l’UBC, le Dr Woolf a enseigné à Brighton Polytechnic, puis a tenu un poste de recherche au Great Ormond Street Children’s Hospital, où il a développé le régime qui traite la phénylcétonurie (PKU). En 1958, le Dr Woolf a rejoint l’unité de génétique des populations du MRC à Oxford, puis au département du professeur Regius de médecine, également à Oxford. C’est là que lui et d’autres ont introduit et développé pour la première fois le programme de dépistage qui détectait la phénylcétonurie chez les nouveau-nés, permettant un traitement précoce. Cela a depuis été étendu pour dépister plusieurs autres erreurs innées du métabolisme et est utilisé aujourd’hui pour les nouveau-nés dans la plupart des pays.

Louis Isaac Woolf est né à Londres, en Angleterre, en avril 1919, troisième enfant d’une famille de six. Il est allé à la Grocers School de Hackney, Londres (maintenant Hackney Downs Grammar School), puis à l’University College London, où il a étudié la chimie. Pendant la Seconde Guerre mondiale, l’UCL a été évacuée vers Aberystwyth au Pays de Galles, et c’est là qu’il a terminé son diplôme ainsi que son doctorat. En 1943, il a épousé Frances Richards, qu’il avait rencontrée à Aberystwyth, et en 1944 leur enfant unique, Lesley, a vu le jour. Il laisse dans le deuil Lesley et ses deux fils, Benjamin et Oliver, et ses deux arrière-petits-enfants, Graham et Willow.

Photo de couverture : Dr Louis Woolf dans son bureau de Vancouver 1972 (des archives de l’Université de la Colombie-Britannique, photographe inconnu [UBC 41.1 / 2188]).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s