Glucides, sucre et autres problèmes

De nos jours, les personnes qui ont la phénylcétonurie ont droit à une très grande variété de produits, formules et aliments qui sont très bons et leur permettent de vivre facilement avec le régime. Pâtes, biscuits, pizzas, jus, craquelins et j’en passe. Cette variété est essentielle et salutaire et je ne la remettrai jamais en question car elle nous facilite énormément la vie et nous aide à nous développer normalement. Par contre, il est nécessaire d’attirer l’attention sur un élément problématique : parmi ces produits, nombreux sont ceux qui contiennent une grande quantité de sucre et de glucides.

Une grande guerre s’est déroulée il y a plusieurs années entre l’industrie du sucre et l’industrie du gras. Chacune essayait de convaincre la société que l’autre était néfaste pour la santé. Malheureusement, c’est l’industrie du sucre qui a gagné et les campagnes et les études anti-gras se sont multipliées afin de nous persuader qu’il fallait à tout prix cesser de manger du gras pour être en meilleure santé et perdre du poids. Les aliments « light » faibles en calories (mais riches en glucides) ont explosé. La nourriture et les boissons sucrées ont envahi le marché. Maintenant, l’obésité est un problème de société répandu.

Les produits spéciaux faibles en protéines sont souvent riches en sucre et en glucides. Il serait très intéressant si les entreprises qui les concoctent se penchaient sur cette problématique et nous procuraient des aliments plus équilibrés contenant moins de sucre. Notez que nous sommes déjà sur la bonne voie. Plusieurs compagnies qui fournissent des éléments nutritionnels faibles en protéines ont déjà commencé à créer ce type de produits.

5 produits intéressants pour les phénylcétonuriques et qui contiennent moins de sucre/glucides :

  1. Le riz ou les pâtes de konjac : le konjac est une racine faible en protéines, en sucre et en glucides. C’est un bon choix pour remplacer nos pâtes traditionnelles de temps à autres.
  2. Les wraps de noix de coco : excellent pour un wrap déjeuner, les wraps de noix de coco ne contiennent pas beaucoup de protéines et de glucides (beaucoup moins que le pain spécial faible en protéines).
  3. L’huile de noix de coco : on prête énormément de vertus bénéfiques à l’huile de noix de coco. Par dessus-tout, c’est un excellent gras, une bonne source d’énergie et ça ne contient ni glucides, ni protéines.
  4. Les croustilles naturelles Spokes : c’est important d’avoir quelque chose à grignoter. Il s’avère que c’est croustilles sont très faibles en protéines, en calories et en glucides, en plus de ne contenir aucun agent de conservation, sans trace d’arachide et sans gluten! C’est presque trop beau pour être vrai. En plus, elles sont disponibles en plusieurs saveurs telles que sel et poivre, sel et vinaigre, BBQ, etc.
  5. L’huile d’olive et l’huile d’avocat : deux gras extraordinaires et excellents pour cuisiner. L’huile d’avocat est particulièrement intéressante pour la cuisson.
  6. Bonus : certaines entreprises qui fournissent des aliments thérapeutiques faibles en phénylalanine ont développé des formules qui contiennent moins de calories et glucides!

Ceci étant dit, le plus important est de garder une alimentation équilibrée. Les calories, source d’énergie, sont très importantes pour tout le monde. Tous les gras ne sont pas bons pour la santé et à tout moment il est crucial pour les phénylcétonuriques de consommer le moins de protéines possibles. Assurez-vous seulement de ne pas consommer des quantités astronomiques de sucre et de glucides et souciez-vous un peu moins de calculer les calories. 🙂

*Attention : Je ne mentionne pas ici qu’il faut manger le plus de gras possible. Je dis uniquement que les bons gras sont essentiels au développement et moins néfastes que les sucres qui contiennent beaucoup trop de glucides. Finalement, je tiens à rappeler que je ne suis pas un spécialiste en nutrition ou diététiste. Cet article est basé sur mes recherches et discussions personnelles. Je vous recommande d’en discuter avec votre professionnel de la santé avant d’effectuer des changements à votre alimentation.

2 commentaires sur “Glucides, sucre et autres problèmes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s