Phénylcétonurie et gestion du poids : le défi!

Perdre du poids n’est pas une simple tâche de manière générale. Quand on a la phénylcétonurie, ça devient tout un défi! En effet, ne pouvant manger beaucoup de protéines, il devient difficile d’atteindre rapidement un sentiment de satiété satisfaisant sans manger de grandes portions.

Au fil des ans, j’ai réalisé qu’il n’y avait pas vraiment de formule magique pour un PCU pour gérer son poids, mais plutôt une série de gestes qu’il faut poser au quotidien. Notez que je ne suis pas un expert en nutrition ou en condition physique : je ne partage ici que mon expérience personnelle. J’invite d’ailleurs tout le monde à en discuter ouvertement ici. 🙂

Les 5 trucs qui m’ont aider à gérer mon poids :

  1. Diminuer les portions. Quand on est jeune, nous n’avons pas ce problème. Mais en vieillissant, il faut faire preuve de retenue. C’est d’ailleurs vrai pour tout le monde, pas seulement les PCU. Dans mon cas, comme je mange beaucoup de pâtes et riz (Aproten et Cambrooke, par exemple), j’ai réalisé que je pouvais facilement réduire de beaucoup les portions que je prenais tout en augmentant la quantité de fruits et légumes. Ça fait une grande différence.
  2. Marcher, marcher, marcher. Personne ne devrait y échapper. Non seulement la marche est bonne pour le coeur, mais elle fait dépenser énormément d’énergie. Je marche au moins 10 000 pas pratiquement tous les jours.
  3. S’entraîner deux à trois fois par semaine au moins. Ou du moins, pratiquer une activité intense de 30 à 60 minutes. Encore une fois, tout le monde devrait s’y mettre, pas seulement ceux qui ont la phénylcétonurie.
  4. Couper dans le sucre. Je n’entrerai pas profondément dans ce débat qui fait rage dernièrement, mais le sucre est beaucoup plus dommageable que les bons gras. En fait, vous auriez même intérêt à en manger davantage (par exemple de l’huile d’olive ou des avocats, avec modération vu les protéines) pour augmenter votre sentiment de satiété. Et de grâce, tenez-vous loin des boissons gazeuses.
  5. Buvez vos formules. Personnellement, je varie énormément mes formules au court de la journée, ce qui m’aide à gérer ma faim. Phenylade Essential en déjeunant, Cambrooke Restore après un entraînement ou Lophlex LQ 20 (le plus riche en protéines) le reste du temps.

Ce qu’il y a de merveilleux avec ces trucs, c’est qu’ils ne servent pas seulement à gérer notre poids de manière efficace; ils nous gardent aussi tout simplement en santé!

Encore une fois, je tiens à répéter que je ne suis pas un professionnel de la santé. Il s’agit ici de mes trucs personnels. Quels sont les vôtres? 🙂

~T

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s